David Caroll

Retrouvez tous les nouveaux films Porno Gonzo de David Caroll en HD sur son site web MadXFrance.com



Porno et Gonzo Français
MadXFrance Porno et Gonzo Français

Place à l’interview mythique de l’incontournable David :

Nous voilà, Thalie et moi, installés à une table en terrasse de l’Escale Borély, le plus à l’écart pour rester loin des touristes hors saison. Heureusement, en cette époque tardive les estivants ont disparu et s’il fait encore beau, l’air est fort piquant en bord de mer. David apparaît à l’horizon louvoyant entre les tables, d’un pas décidé, engoncé dans son blouson, son jean et ses baskets, l’air grave. Nous lui faisons signe, et aussi tôt son visage s’éclaire d’un sourire jovial, il se hâte vers nous.

DCI01-268x300

David Caroll Djeunz… si c’est blesipo!

El Pablo (désignant d’un geste large la charmante Thalie) : Bonjour Monsieur David Caroll, Thalie à la dynamo et Pablo au micro, enquêteurs de Xnumber1 le blog, pour vous servir et vous interviewer !

David (concis, volontaire, de sa voix chaleureuse qui sent bon le sud) : bonjour !

Quelques banalités plus loin sur le temps, le bord de mer et l’OM, nous voici à pied d’œuvre, face à un sympathique soda.

Thalie : Monsieur Caroll, pour les vieux briscards du X il n’est plus besoin de vous présenter mais pour ceux qui ont moins de bouteille, ce serait cool de leur faire découvrir celui que l’on nome dans le métier le maître du gonzo, aussi voulez vous participer à cette mini-biographie sous forme d’interview ?

David : Oui ! Mais sans parler de maître… plutôt d’explorateur et d’innovateur à l’époque, car mon plaisir c’était d’inventer des concepts qui n’existaient pas et qui sont maintenant exploités par les plus grands… Dorcel, Private et bien d autres…

El Pablo : David Caroll c’est le minot de Marseille, c’est en tout cas le mythe, mais qui est le vrais minot derrière le réalisateur ? Dites nous en plus sur votre jeunesse ?

David : je suis devenu musicien d’abord jouant de la guitare et de l’harmonica puis très vite cameraman et réalisateur dans le « traditionnel ». J’ai travaillé pour « la une » et « la cinq » de Berlusconi. J’ai assuré la couverture du festival de cannes pendant 10 ans. J’ai réalisé des clips musicaux qui ont bien marche, et même couvert la planète pour rapporter des reportages de tous types…

El Pablo : Adolescent vous étiez plutôt érotomane ou jeune homme réservé ? Pensiez vous devenir la référence du X que vous êtes devenu, ou cela vous aurait-il fait halluciner ?

David (avec un sourire espiègle) : Oh ! j’aimais bien les jolies filles évidement, mais jamais je n’aurais imaginé tourner ou produire du porno.

DCI02-300x199

Caméra au point David a visiblement chaud sous sa toiture (tournage de Manon des Bourses)

Thalie : Qui était le jeune homme avant le X ?

David (songeur) : Avant le X ? Et bien, cinéphile passionné, j’ai fini par ouvrir un vidéoclub pour assouvir ma passion tout d’abord et faire en sorte qu’elle s’autofinance si l’on peut dire.

Thalie : Après cette expérience, comment en êtes vous venu au X ? Était ce un parcours mûrement réfléchi ou y êtes vous tombé dedans comme Obélix dans sa potion magique ?

David : En fait, le rayon du X dans mon vidéoclub m’a interpellé rapidement car c’était celui qui marchait le plus et pour lequel j’achetais le plus de films… de là à investir dans la prod…..

El Pablo : David Caroll et Diva Lorca sont vos pseudonymes les plus connu, en existe-t-il d’autres ?

David (rire de bon cœur) : oh là ! Plein ! entre autres Belinda Li… J.J.Jamescession Shnaps… Dave Corny aux États Unis…Alain Aladeux…Dick Camus…et plein d’autres.

Thalie : J.J.Jamescession Shnaps ? Woow, personne vous le piquera celui-là !

El Pablo : C’est sûr… Lors de votre premier tournage étiez vous à l’aise comme un poison dans l’eau, ou comme un chameau sur un bateau ? Difficile ou pas ?

David : Dès que je suis derrière une camera, je suis un autre, prêt a tout et à n’importe quoi, sans aucune appréhension ni trac : je suis possédé par la prise de vue !

Thalie : Après cette première expérience qu’est ce qui a allumé le feu sacré et vous a poussé à persévérer sur la voie de la cul ture ?

David : Le fait d’être mon propre producteur m’a donné la liberté de faire tout ce dont j’avais envie sans aucun juge ni aucune contrainte : c’était mon Mai 68 pour moi tout seul… youpi! (avec un sourire large comme une césarienne)

Thalie : Nous savons que vous avez tourné pour de grands noms du X, qu’est ce qui vous a poussé à aller au de là du cameraman pour voler de vos propres ailes comme réalisateur ?

David : Oui, c’est vrais, j’ai tourné pour Hotvidéo des reportages aux 4 coins du monde. J’ai également travaillé avec Pierre Woodman sur son plus gros budget « XCalibur ». J’ai fait quelques réalisations en « nègre » qui sont sorties chez Colmax ou Dorcel et d’autres encore mais… « réalisateur » est un grand mot dans ce secteur…

DCI03-300x200

…ça Bosphore! (sur un tournage de Christian Lavil avec Cécilia Véga pour veiller sur lui)

El Pablo : Vous avez réalisé des séries mythiques comme les « exhibitions » tournées en extérieurs, « les coulisses du X » concept novateur et de nombreuses séquences « Gonzo »… qu’est ce qui a été pour vous le plus dur ou le plus facile à tourner ? Pourquoi ?

David : Je me suis toujours amusé a faire « mes trucs ». J’avais à l’époque formé une équipe de barges : H.P.G. , Manuel Ferrara, Joachim Kessef, Hervé Bodilis, entre autres avec lesquels : on ne se prenait jamais au sérieux !

El Pablo : Ça devait sacrément onduler de la toiture ? (rires)

David (d’un air malicieux) : Oh ! on se lançait des défis provocateurs et risqués et on allait jusqu’au bout ! On finissait d’ailleurs quelques fois au poste mais…

Thalie (éclatant de rire) : Naaan ? Et vous leur avez proposé de participer ?

David (baillant la remarque de la main, sourire en coin) : … on était tellement dans l’incroyable audace que les keufs finissaient par nous pardonner car au final ce n’était que défis et dérision.

DCI04-201x300

Oui! ça bosse vraiment fort!

Thalie : Des anecdotes croustillantes ? Désopilantes ?

David : J’ai inventé les « Mamies dans l’Espace » qui ont servi de sketch dans les « Kairas », ou encore le célèbre arbre que l’on ne trouve qu’a Marseille… « l’Arbre à Moules »… avec des filles nues pendues aux branches par les pieds et ouvertes… a tout… et caetera et caetera…

El Pablo : Votre pire tournage ?

David (l’air incrédule) : Aucun ! Je me suis toujours régalé…

Thalie : Comment concilier vie privée et vie professionnelles quand quelqu’un partage votre vie ? Des conseils ?

David : C’est un travail même si c’est beaucoup de plaisir et… un brin de discrétion dans le voisinage direct et la famille…

El Pablo : Dans le « vivier maison » des acteurs et starlettes que vous avez fait débuter et qui sont devenu des stars aujourd’hui comme HPG, Mélissa Lauren, Tiffany Hopkins, Décibelle, Libellule, Manu Ferrara… lesquels vous ont le plus marqué ? Vous ont laissé les meilleurs souvenirs ?

David : ce sont celles auxquelles j’ai donné leur nom de star du X comme Rebecca Lord, Olga Marceau et plein d’autres.

DCI05-300x225

David a toujours une ou deux bonnes copines sous le coude… toujours

(ici en 2008 à Las Vegas pour le grand marché du X avec deux Woodman Girls : Divinity Love et Caylian Curtis)

Thalie : Est ce que certains de ces performers vous ont scotché par leurs prouesses ?

David : H.P.G., Manu Ferrara, Titof, Joachim Kessef, Rocco Siffredi bien sûr, et encore William Lebris, Mike Angelo, Michael Cherito, Kevin Long et tous ceux que j’oublie…

Thalie : Et bien ! Belle brochette ! Et, est-ce que certains sont devenus des amis aujourd’hui ? X et amitié sont-ils compatibles ?

David : La plupart sont devenus des potes car le X est une vraie seconde famille, toutes proportions gardées.

El Pablo : Quel est votre environnement de tournage préféré : intérieur, villa, extérieurs, castings à Budapest, clubs échangistes ? Qu’est ce qui vous motive le plus ? Vous donne la frite ?

David : Tout est bon quand on est dans la provoc, le risque et l’innovation ! Par exemple, j’ai tourné il y a quelques années la première Sitcom en direct et en public… Et le mois dernier, « Porn Story », première télé réalité porno pour Libidoo Tv.

Thalie : Un petit portrait rapide… Si vous étiez votre meilleur film ?

David : de cul : les « Max Hardcore » et en tradi : les « Columbo ».

El Pablo : Si vous étiez votre pire nanar ?

David : les films pornos avec scénario improbable.

Thalie : Si vous étiez votre pire cauchemars ?

David : un monde sans caméras. (rires)

El Pablo : Si vous étiez votre plus grand espoir ?

David : que cameraman redevienne enfin un métier de pros !

Thalie : Si vous étiez où on ne vous attend pas ?

David : assistant de Luc Besson.

El Pablo : En parlant d’être là ou l’on ne vous attend pas, si les « Hot d’Or » étaient de retours en 2013… vous y verrait-on avec une jolie statuette dans la minmine ?

David (d’un air un rien amusé) : avec « Manon des Bourses » ? ou « Jean de Levrette » ? ou « la Pouffe du boulanger » ? …

DCI06-300x225

Maître David Caroll en compagnie de Christophe Clark

Thalie : De nouveaux films en perspective ? Les joyeux mateurs vicelards de demain vous seront-ils redevables de beaucoup ?

David : Hum ! Toujours dans la connerie, je viens de tourner deux nouvelles séries « Faites entrer la salope », très original ! Hum… hum… (feignant d’avoir un chat dans la gorge), « Le camping car de David Caroll »… encore plus original ! Et là, je vais tourner quelques « trucs » dans un concept qui s’appellera « 100 pour 100 Caroll » : toujours dans la déconne très hard de n’importe où et même d’ailleurs !

El Pablo : Comptez vous rester dans le bon vieux Gonzo à la bite et au couteau, ou explorer de nouveaux sentiers ?

David : Je cherche les nouveaux sentiers mais tout est goudronné, et c’est dur le goudron ! (tout sourire)

Thalie : Vous avez tourné avec la blonde, la brune, la grosse, la petite, l’asiat, la beurette, la vieille, les teubs énormes, les blacks sportifs, les gueules de jeunes premiers et j’en passe et des meilleures… quelle actrice ou acteur manque t-il à votre palmarès pour vous dire : « voilà, j’ai eut tout ce que je désirait » ? En quelques mots faites nous sont portrait…

David (ému) : J’ai produit la 1ère scène de Clara Morgane alors que personne ne la connaissait avec son chéri de l’époque : mon ami Greg Centauro, trop tôt disparu *.Lui me manque beaucoup, et si j’avais un souhait ce serait juste de continuer à travailler dans ce job en trouvant toujours de nouvelles têtes…..de nouvelles bites….et de nouvelles fesses à claquer…

DCI07-300x225

Liza del sierra aime David Caroll

El Pablo : Quel conseil donneriez vous à d’éventuels Padawans pour percer dans le X ?

David (sur un ton que Fernandel n’aurait pas renié) : De commencer pas percer autre chose !

(Rires)

Thalie : Enfin, quel est votre dernier mot pour vos fans ?

David : Continuez à l’avoir dure pour les mecs, et pour les filles : continuez de vous libérer ça nous arrange… moi je continue ma vie de Maître BONOBO, mon nouveau pseudo.

El Pablo : Ah ? Bonobo ? Et bien, un scoop sur la fin… Merci de votre gentillesse Monsieur Caroll… (je crois que Thalie fatigue à la dynamo et les piles de mon micro sont mortes)… Mesdames et Messieurs sous vos yeux émerveillés : Monsieur David Caroll the King of the Gonzo !

*[NDLR : né le 10 janvier 1977 à Marseille et mort d’un arrêt cardiaque le 26 mars 2011 à Budapest]

DCI08-300x225

Manu Ferrara aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 XNUMBER1 le BLOG™